Skip to content

ConcerTO, un projet pour la gestion de la matière organique

Classé dans Déchets et gaspillage, Environnement, et Projets

« La filière des matières organiques d’origine résiduaire urbaine ou agricole, se situe à un croisement d’acteurs de l’économie circulaire, qui ont des objectifs divers et pourtant doivent travailler ensemble. Le contexte réglementaire de la Loi de Transition Ecologique pour la Croissance Verte fait s’interroger les collectivités sur les solutions technico-économiques optimales qui leur permettront d’atteindre les objectifs de réduction et de valorisation des déchets. Le volet agricole de la Feuille de Route de l’Economie Circulaire qui découle de cette loi met aussi le monde agricole au cœur des enjeux du retour au sol. Il doit être prescripteur de la qualité de ce qui retourne au sol, en toute transparence et confiance. Les opérateurs du traitement et de la valorisation des matières organiques en retour au sol ou en valorisation énergétique, se préparent à une évolution des demandes sur les filières organiques. Les citoyens trieurs ou utilisateurs sont de plus en plus impliqués dans le geste de tri.

L’ADEME a fait le constat qu’il y avait un réel besoin d’améliorer la cohérence des projets territoriaux, et l’animation territoriale autour de ces projets, entre tous les acteurs de l’amont à l’aval. Pour cela, l’ADEME […] propose une méthodologie de Concertation Territoriale autour de l’Organique : ConcerTO. L’objectif de cette méthodologie est d’aboutir à une gestion territoriale pérenne de la [matière organique] de façon optimisée et sécurisante pour les différents acteurs de la filière, tant sur les plans sanitaires, environnementaux qu’économiques, ainsi qu’à la co-construction de projets territoriaux concertés avec l’ensemble des acteurs du territoire.

[Cinq] territoires volontaires et motivés [se sont lancés début 2020] dans de l’animation territoriale […] afin de tester cette méthodologie. Un accompagnement d’animation sur chaque territoire [par l’agence Etat d’Esprit] permet d’aider à mettre en œuvre une démarche de concertation, mais également de faire progresser le guide ConcerTO afin d’aboutir à une version opérationnelle. »

Le territoire du Syndicat du Bois de l’Aumône est l’un de ces territoires test. Ce syndicat de collecte des déchets ainsi que la communauté de commune Billom Communauté ont souhaité développer des synergies et des actions autour d’un sujet qui nous concerne tous : l’organique. L’objectif est de permettre une cohérence territoriale d’offre et de besoins autour des flux de matières organiques (gaspillage alimentaire, prévention, compostage, méthanisation, agriculture, filière bois, etc.) grâce à la concertation (des acteurs agricoles, l’agro-alimentaire, les particuliers, le traitement des déchets, etc.) de Billom Communauté et ses alentours. Il s’agit également de créer du lien avec les différents projets territoriaux existants comme le programme Economie circulaire, le PCAET, le Projet Alimentaire Territorial, etc. Les premières rencontres ont eu lieu et ont permis de définir la trame du projet ainsi que sa finalité : un plan d’actions concrètes permettant de répondre aux principaux enjeux de la matière organique sur le territoire. Les gisements de matières organiques identifiés, nous invitons toutes personnes concernées par ces problématiques à rejoindre la réflexion sur les enjeux prioritaires à traiter.

Pour en savoir plus :